Février, le mois de l’amour et de l’attachement!

D’ici 10 ans, plus de 38 000 entreprises seront à vendre…

Sachez que vous avez un très grand rôle à mettre au service de la continuité d’une entreprise. Rares sont les entrepreneurs qui ont pris un temps d’arrêt afin de se questionner sur l’impact de leurs choix de vie et sur la continuité de leur entreprise car ils sont attachés pour la plupart à leur organisation.

Le transfert d’entreprise constitue une étape importante sur le plan professionnel mais également personnelle. Votre dirigeant doit se détacher et lâchez prise!

Anticiper et bien se préparer est une garantie pour l’entrepreneur à la réussite future d’un tel projet. Il est donc plus qu’important  pour votre client de s’informer afin de commencer un projet de transaction dans les meilleurs délais possible.

Les professionnels  de transfert d’entreprise recommandent de débuter cette préparation environ cinq à dix ans avant l’échéance. Faites voir à votre client entrepreneur (cédant ou repreneur) que le temps ne se rattrape pas…

Pour ce faire, votre client devra s’entourer de spécialistes tels que fiscalistes, notaires, psychologues organisationnels et vous! Ils devront passer en revus quatre sujets: relations cédant / acquéreur, transaction, entreprise, et humain/employés.

Pour garantir le succès d’une transaction, il faut aider les gens à prendre un certain recul pour optimiser l’organisation, en tenant compte des forces et des ressources humaines qui la compose. Une étape psychologiquement délicate!  Passer de la position de chef d’entreprise à celle de cédant peut en effet s’avérer très délicat pour le dirigeant. Il s’est attaché à son organisation, son identité est liée.

Par où commencer?

Par vos questions, votre client entrepreneur pourra positionner ses priorités.

Quelques questions sur les enjeux financiers à poser à votre client entrepreneur qui désire vendre son entreprise :

  • Avez-vous une idée de la valeur de votre entreprise?
  • Avez-vous évalué la capacité financière des repreneurs pour procéder à un transfert?
  • Avez-vous analysé la capacité financière de votre société à financer une opération de transfert ?
  • Avez-vous réalisé une planification fiscale en vue d’optimiser la fiscalité de votre entreprise ?
  • Avez-vous mis en place des stratégies pour minimiser les impôts lors du transfert ?
  • Avez-vous mis en place des scénarios et stratégies fiscales ?

 

Ce sera en partie grâce à vous qu’il amorcera sa transition de par ses réflexions et d’autant, que cela  fidélisera encore plus votre relation. Par la suite, à vous de continuer à la maintenir avec la relève qui poursuivra la continuité.

Josée Blondin, M. Ps.
Psychologue organisationnelle
Experte en finance comportementale

Leave a Comment

Évènements à venir

  1. Conférence: «Tomber à la retraite»

    20 novembre @ 7:30 - 9:15