Le contrôle et ses impacts

Vous est-il déjà arrivé d’avoir un client qui vous dicte comment faire votre travail à la place d’écouter vos conseils?

Personne n’aime perdre le contrôle, l’humain ressent un besoin sérieux de maîtriser et de contrôler son environnement, surtout quand il est question de ses finances.

Définition de contrôle : Action de contrôler quelque chose, vouloir avoir le dernier mot ou s’immiscer dans ce qui n’est pas son expertise.

La santé psychologique peut être affectée par le stress financier. Les individus ayant des soucis ou des pertes de contrôle au sujet de leurs finances personnelles peuvent devenir préoccupés, distraits, inquiets, ce qui les freinera dans leur prise de décisions et de leur avancée ou les amènera à s’ingérer pour garder l’impression de contrôle.

Laissez à votre client le sentiment de contrôle en le guidant par vos conseils, mais que la décision finale lui revienne. Exemple : Si on vous demande de choisir un chiffre entre 1 à 5, vous choisirez 3. L’humain choisit la moyenne, vous optez pour que la meilleure option soit celle du milieu. Proposez-lui trois options et il aura donc le sentiment d’avoir le contrôle sur sa prise de décision.

Gérer ses finances lorsqu’on n’est pas professionnel en la matière peut être une tâche complexe et la responsabilité est lourde pour les gens qui s’attaquent seuls au problème. C’est pourquoi votre rôle en tant que planificateur financier peut faire toute la différence.

En questionnant votre client sur ces préoccupations, vous développerez ainsi une véritable relation où la confiance sera au rendez-vous. Une façon de le savoir : Quand votre client à des questions, vous consulte-t-il ou préfère-t-il consulter son beau-frère?

Le travail du planificateur financier consiste à amener les individus à voir l’argent et les chiffres d’un autre œil.

Prenez exemple d’une femme qui n’a aucune connaissance en matière d’investissement et qui a beaucoup de mal à lâcher prise, à comprendre les différentes façons de faire fructifier son avoir. Son planificateur financier l’aidera donc à acquérir des nouvelles connaissances financières et à reprendre le contrôle de ses finances.

Établissez une ligne directrice forte pour développer ses objectifs.  C’est-à-dire donner un but, une orientation claire et mobilisatrice.

Résultat: Elle sera donc plus solide et mieux positionnée pour poursuivre sa gestion financière. Son stress aura grandement diminué et elle aura un meilleur contrôle sur ses finances et un sentiment de bien-être psychologique.

Ainsi, maîtriser les bases de la communication et quelques notions de psychologie peut s’avérer un atout sérieux lorsqu’arrive l’heure d’offrir ses conseils et d’entamer une relation client saine.

En conclusion, soyez authentique et suivez votre client dans toutes ses phases de transition. Ce faisant, vous aussi vous ressentirez l’influence sur le contrôle de la réussite financière de votre client.

Josée Blondin, M. Ps.
Psychologue organisationnelle
Experte en finance comportementale

Leave a Comment

Évènements à venir

  1. Conférence: «Tomber à la retraite»

    20 novembre @ 7:30 - 9:15